Aller au contenu principal
  • Description
  • Programme

Présentation1.png

Jeudi 24 Juin, de 15h30 à 17h15 (CEST / heure de Paris)

S'inscrire

 

Les ressources en eau et les écosystèmes subissent des pressions de plus en plus fortes en raison de la croissance démographique, du développement économique et du changement climatique.

Compte tenu de la nécessité d'assurer un approvisionnement fiable en eau des populations, de l’interdépendance avec les secteurs de l'énergie et de l'alimentation et du besoin de protection des écosystèmes… , il est fondamental de faciliter l’accès aux données sur l’état des ressources en eau et des écosystèmes, les usages et les infrastructures, et de pouvoir les croiser notamment avec les données socio – économiques, afin de faciliter la gouvernance de la ressource en eau et l’information du public.

Comme le souligne le « Manuel des systèmes d’information sur l’eau »1 publié par le RIOB en collaboration avec l’UNESCO, l’OMM et la « World Water Data Initiative » (WWDI), le problème principal est que, quel que soit le pays ou le bassin (national ou transfrontière), ces données sont systématiquement produites par de multiples institutions intervenant à divers niveaux (local, national, international) selon des protocoles variables.

Il est donc fondamental de définir des stratégies et procédures facilitant la mutualisation des données produites par les divers acteurs tout en respectant le rôle de chacun, ainsi que le complétement des données disponibles via l’exploitation des données satellitaire, le « crowd sourcing », le développement de l’auto-monitoring …

Après un rappel des enjeux liés au partage des données pour la gestion des ressources en eau et de l’environnement par les représentants du RIOB, du Geneva Water Hub, de l’OCDE, et de l’UNECE, ce webinaire sera l’occasion d’échanger autour de plusieurs études de cas ayant permis dans divers contextes nationaux et internationaux de favoriser les échanges et d’aboutir à une réelle valorisation de données tout en développant des rapports gagnant-gagnant entre les institutions.

Programme provisoire

Ouverture

  • Dr. Eric Tardieu, Secrétaire Général, Réseau International des Organismes de Bassin (RIOB)

Introduction

  • M. Paul Haener, Responsable « Systèmes d’Information sur l’Eau, Office International de l’Eau (OiEau), Secrétariat technique du RIOB

Panel 1 : cadrage thématique Sur l’importance du partage des données entre institutions pour une gestion plus efficace des ressources en eau et de l’environnement :

  • M. François Münger, Directeur, Pôle Eau de Genève (GWH),
  • Mme. Oriana Romano, Cheffe d’unité « Gouvernance de l’eau et économie circulaire », Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE),
  • M. Dominique Berod, Chef de la Division « Monitoring du système terrestre », Organisation Météorologique Mondiale (OMM),
  • Mme Sonja Koeppel, Secrétaire de la Convention sur l’Eau, Commission Economique pour l’Europe des Nations Unies (CEE-ONU)

Sondage et première session de Questions / Réponses avec les participants

Panel 2 : intervention de grands témoins

Nos grands témoins (noms des représentants à déterminer) partageront leur expérience professionnelle sur le partage et la mutualisation des données produites par les multiples acteurs du secteur de l’eau :

  • M. François Hissel, Directeur de la surveillance, de l'évaluation et des données, Office Français de la Biodiversité (OFB), France,
  • M. Juan José Díaz Nigenda, Système National d’Information sur l’Eau (SNIA), Commission Nationale de l'Eau (CONAGUA), Mexique
  • M. Ababacar Ndao, Secrétaire Général, Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Gambie (OMVG)
  • M. Stéphane Isoard, Chef du groupe « Eaux douces & eaux marines »,Agence Européenne de l’Environnement (AEE)

Deuxième session de Questions / Réponses avec les participants

Conclusion

  • M. Eric Tardieu, Secrétaire Général, Réseau International des Organismes de Bassin (RIOB)
Informations pratiques